Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Bernard Kouchner le faux humaniste est accusé par Pierre Péan...

Publié par Diatala sur 2 Septembre 2011, 21:51pm

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète

Un article du 04/02/2009 que je remonte à ce jour.

 

Bernard Kouchner accusé dans un livre de Pierre Péan.

Pierre Péan est un journaliste réputé d’investigation et spécialisé dans le scandale politique. Si le chef de la diplomatie, rejette en bloc, toutes les accusations de conflit d’intérêt à son sujet et parle de jalousie et d’atteinte à sa dignité, il ne faut pas oublier que le ministre des Affaires étrangères a été capable de mensonges médiatiques éhontés dans les années 90 en accusant les Serbes d’extermination massive dans des camps de concentration.

Le marchand de sable ; non, de riz, avait fait à l’époque une campagne mensongère en placardant dans la presse et sur les murs de Paris des affiches truquées pour influencer l’opinion publique (qui n’entravait rien à ce conflit) afin qu’elle  accepte les bombardements de l’OTAN. Bombardements qu’il soutiendra bec et ongles pour se rallier à la propagande mensongère de la politique de Washington. Il est évident en observant ses prises de position que le French doctor a tout du néocons et pas grand-chose du socialiste, made in France. Si il n'est pas permis de condamner et d'accuser sans preuves, devant l’ampleur d’un tel mensonge, qui sait de quoi il est encore capable…. Mais il avouera lui-même son mensonge plus tard.  

Extraits Internet sur le conflit :
Dans son livre Pierre Péan accuserait aussi BK d’être un agent étranger. Personne ne sait si ces dires sont fondés et appuyés par des sources fiables. Mais, étrangement, en faisant une petite rétrospective de ses déclarations et de ses positions, sans l’ombre d’une équivoque, en ce qui le concerne, le belliciste humanitaire a toujours été un excellent lobbyiste en faveur de la politique de Washington et celle d’Israël dans leurs guerres iniques et meurtrières. Cela laisse quand même à réfléchir.

1979, la CIA allemande soutenait des extrémistes pour faire éclater la Yougoslavie.

-En 1989, le FMI avait mis la pression néolibérale pour éliminer l'autogestion et les droits travailleurs, excitant la crise et les nationalismes.

-En 1991, l'Allemagne avait armé les extrémistes croates et musulmans avant la guerre.

-De 1992 à 1995, les Etats-Unis ont délibérément prolongé le conflit, comme en atteste l'envoyé spécial européen en Bosnie, lord Owen. 

-Pour quels intérêts, toutes ces manoeuvres ? Eliminer un système social trop à gauche, mais aussi contrôler les Balkans stratégiques et les routes du pétrole.

L’intéressé exhorte l’opinion et les élus à le croire ; preuve à l’appui, il met à la disposition de tous ses feuilles d’imposition. D’accord, mais nous savons que les comptes à l’étranger et les paradis fiscaux n'existent pas pour satisfaire les intérêts des chameaux et des biques.

Sachant également que les ONG, pour les plus importantes, sont approchées par les services secrets et, principalement, par ceux de la CIA et du Mossad pour devenir des groupes de pression politique importants et leurs dirigeants des agents de renseignement, rien ne devient impossible.
Ce nouveau moyen d’infiltrer et d’ingérer un pays en obtenant le soutien des peuples est une stratégie facile à mettre en place. Et nous savons avec quelle ardeur l’ancien médecin a défendu « le Droit d’ingérence ».

Mêmes les ONG sont dévoyées. A quel saint se vouer ! Certaines grandes ONG sont subventionnées par des organismes d’Etat américains et dirigées par des membres du département ; c’est peu dire.












B.K fait partie des personnalités françaises pour qui chacun peut ressentir une réelle aversion tellement il est faux, et que son humanisme est bidon. Il a l’air aussi honnête qu’un âne qui recule, sa pseudo compassion et son empathie à retardement à quelque chose qui laisse un goût très amer.

Aujourd’hui l’ancien médecin prétend, sans aucun scrupule d’ailleurs, et devant l’Assemblée nationale : « J’ai toujours été du côté des victimes ». Ah bon ! Mais pourquoi est-il toujours pour les guerres  alors ? Pourquoi dernièrement, encore, était-il déjà prêt à frapper l'Iran ? Pourquoi aime-t-il tant que le plus fort écrase et massacre toujours le plus faible ? Pourquoi a-t-il toujours besoin de sang, de terreur, de massacres, de bombardements et autant de victimes innocentes pour se sentir fort et indispensable ; et toujours devant les caméras d'ailleurs ?
A son âge, le glas devrait sonner l'heure de sa mise à la retraite.

Nous sommes sociaux !

Articles récents