Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


2012 une ère se termine, un cycle de vie se termine

Publié le 28 Septembre 2012, 11:00am

Catégories : #Année 2012 Dossier : Pas de Fin du Monde

2012 une ère se termine, un cycle de vie se termine

Morphéus n°53 septembre 2012

2012 LA FIN DES TEMPS POUR UN UNIQUE TEMPS   

La fin des temps ne signifie en rien la fin du monde comme une certaine caste noire voudrait nous le faire croire pour susciter peur et panique. Non, il s’agit de l’avènement du temps unique, celui de l’être qui, guidé par le divin, les lois cosmiques, et en syntonie avec la Terre mère, remplit sa fonction, au bon endroit, au bon moment sans se poser de questions ou de stress égotique. C’est l’avènement du moment présent, du temps unique pour chaque être qui trouve sa place en accompagnant les changements actuels. Si chaque être est à sa place, il n’y a plus de jugement, plus de compétition possible, plus de manque de temps.

Contrairement à toutes les frayeurs occidentales, les Mayas, Otomi, Toltèques, Olmèques considèrent ce changement comme une opportunité, une chance pour l’homme de réintégrer paisiblement et harmonieusement l’ordre cosmique. Quatre extraits d’interview d’Anne Givaudan (TV SOIS), nous donnent un aperçu de ce qui se dit outre atlantique sur les anciennes terres maya à propos de 2012.

 

Don Pedro Pablo Chuc Pech, membre du Conseil des anciens Mayas : « 2012 n’est pas la fin du monde. Ce n’est en rien la fin du genre humain. Par contre, le changement prédit par les mayas est en train d’arriver. Nos ancêtres ne touchaient ni une pierre, ni une plante, ni un animal sans demander la permission au créateur. Si des grands changements ont lieu en ce moment c’est précisément parce que ce respect de la création n’existe plus. La majorité des jeunes ne savent même plus qu’ils sont des êtres avec un corps et un esprit. Les mayas ont prédit cette perte de repères de l’homme dans la création. Des changements profonds du milieu ont lieu pour initier l’humain à nouveau et le réinstaller en conscience au cœur de la création. C’est cela le changement annoncé pour la nouvelle ère Maya, ces profonds changements de 2012 visent cette fin. C’est un choc pour une civilisation coupée des lois cosmiques, c’est un bienfait à l’échelle cosmique pour l’ensemble de la création. »

 

Narciso Koqti (Guatemala) spécialiste de la fin du calendrier Maya : « Pour nous 2012, est une opportunité, une chance de transformation pour l’être humain afin qu’il fasse face aux différentes situations et changements amenés par cette période de transition. Il va y avoir des situations très difficiles. Toutefois cela est passager. Il nous sera donné la possibilité de changer nos attitudes et d’accorder nos énergies à la Terre mère pour qu’elle ne nous affecte pas. C’est en cela que consiste 2012.

 

La date en elle-même est commune et courante. Toutefois elle est reliée aux événements astronomiques qui vont se passer. Il pourra y avoir des phénomènes naturels assez marqués mais pas forcément le 21 décembre 2012. Il s’agit d’un processus sur plusieurs années. Selon certaines prophéties, il y aura certainement du feu sur la Terre mère. Mais il ne s’agit pas d’un feu destructeur, mais d’un feu purificateur, d’une énergie purificatrice.

Si les individus ne sont pas équilibrés intérieurement, leur déséquilibre influe sur la société et change la nature, l’environnement. Pendant cette période on doit commencer par s’harmoniser soi-même pour impacter favorablement notre environnement.

Nous sommes à une époque où énergie féminine et énergie masculine ont le potentiel de s’harmoniser. L’humain doit parvenir à cultiver calme et tranquillité. Quand une personne perd tranquillité et calme, elle contrarie les nouvelles énergies du changement actuel. Il faut que homme ou femme fassent partie de ce nouvel équilibre, quel que soit notre âge, pour l’aider à se maintenir. L’attitude de l’être humain a la faculté d’impacter l’environnement en bien comme en mal. Nous sommes à une époque clef où il nous faut apprendre à être en syntonie avec la Terre mère et accompagner ces changements. »

 

Ricardo Servantes (gardien des traditions Olmèques et Toltèques) :

« Dans cette année 2012 une ère se termine, un cycle de vie se termine. Toute pensée de l’homme se relie avec la partie centrale de l’univers. C’est le moment de penser, de réfléchir à la façon dont nous allons changer notre attitude. Le cinquième soleil nous enseigne le temps de la vie. Nous avons perdu la volonté et la foi. Nous devons recommencer à penser à l’origine et remercier ceux qui nous ont donné la vie. Ici nous sommes en train de donner de nouvelles graines d’amour et de compassion. Il ne faut pas avoir peur de la fin de ce cycle. Nous devons transmuter la façon dont nous pensons et dont nous partageons. Nous devons regarder le ciel et tourner nos yeux vers la Terre et parler à tous. »

 


Nous sommes sociaux !

Articles récents