Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Les atouts du PS : Nervosité, copinage, hystérie, harcèlement sexuel, mollesse et débilité

Publié par Diatala sur 27 Mars 2015, 16:01pm

Catégories : #Etat - Hollande- Valls-Elus- Gouvernement

Bernard Guiraud

Bernard Guiraud

Les atouts du PS : Nervosité, hystérie, copinage, harcèlement sexuel, mollesse et débilité

 

Voici le clip débile contre le Front national du maire de Lesparre-Médoc (Gironde), Bernard Guiraud. Le comique qui, visiblement est également passé à côté d'une belle carrière, est aussi candidat socialiste aux élections départementales dans le Nord Médoc.

Dans un "Dîner de Cons" il aurait été épatant... aussi

Source : charentelibre.fr

Gironde: prison avec sursis pour l'ex-patron du PS qui harcelait un collaborateur avec des courriels sexuels

L'ex numéro un du PS en Gironde a été condamné ce mercredi à un an de prison avec sursis pour harcèlement à l'encontre d'un jeune directeur de cabinet qu'il avait assailli de centaines de courriels amoureux ou sexuels, jusqu'à ce que le collaborateur, à bout, démissionne.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux est allé au-delà du ministère public, qui avait requis six mois de prison avec sursis contre Ludovic Freygefond, 43 ans, maire de 2001 à 2014 du Taillan-Médoc, dans la grande agglomération bordelaise. Il a également été condamné à deux ans d'interdiction des droits civiques.

L'affaire avait éclaté avec la plainte déposée en septembre 2012 par ce collaborateur, ambitieux diplômé en Sciences politiques recruté en 2009, à l'âge de 25 ans, comme directeur de cabinet du maire. La relation professionnelle dérivait après quelques mois en une passion amoureuse, à sens unique, du maire pour son collaborateur.

Le dossier a relevé, dans un flot de milliers de courriels, plus de 330 messages amoureux ou à caractère sexuel parfois très crus, que l'audience a dans l'ensemble évoqués pudiquement, des courriels envoyés à toute heure, sur fond de cadences de travail infernales. Des courriels initialement prometteurs -faire miroiter la succession à la mairie- passés à un ton plus menaçant en 2012, comme dissuader le jeune homme de rechercher un poste politique en Gironde.

Car le jeune homme avait fini par démissionner en mars 2012, et après l'éclatement de son couple, un épisode dépressif, des idées suicidaires, des scarifications, a porté plainte. Il a depuis quitté la politique, la région, et est actuellement apprenti comédien à Paris.

Au titre des préjudices matériel et moral, le tribunal a accordé près de 70.000 euros de dommages et intérêts à l'ex-directeur de cabinet, partie civile.

Ludovic Freygefond, qui est aussi élu au conseil régional d'Aquitaine, a démissionné fin 2014 du poste de premier secrétaire fédéral du PS de Gironde, après sa condamnation à 18 mois avec sursis et cinq ans d'inéligibilité pour une affaire distincte de "prise illégale d'intérêt" et de "corruption passive", en lien avec une opération immobilière.

Il avait fait appel de ce jugement, tout comme il a affirmé ce mercredi soir, "attristé, mais combatif", son intention de faire appel du jugement, des appels qui sont suspensifs.

 

Manuel Valls et Stéphane Le Foll copieusement sifflés par les agriculteurs

 

Libération

Dans le XIIIe arrondissement parisien, des loyers modérés pour les camarades du PS

Copinage.

Selon l'hebdomadaire l'Express, neuf collaborateurs ou ex-membres du cabinet du maire socialiste du XIIIe arrondissement de Paris, Jérôme Courmet, habiteraient des logements sociaux. Si ces neuf personnes expliquent à l'Express n'avoir pas été favorisées dans l'attribution de leur appartement, d'autres élus d'arrondissement disent avoir été directement témoins de ce copinage. Ce serait surtout les membres de la section PS locale, fief du secrétaire d'Etat Jean-Marie Le Guen, qui bénéficieraient de cette pratique.

Nous sommes sociaux !

Articles récents